La justice transitionnelle se concrétise par la loi sur les biens des partis politiques

20

La Loi sur le traitement des biens obtenus de manière inappropriée par les partis politiques adoptée le 25 juillet dernier par les députés et ratifiée hier par la Présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) est officiellement en vigueur.

 

Répondant à une interview de la radio aujourd’hui, Koo Li-hsiung (Wellington Koo 顧立雄), qui vient de quitter ses fonctions de député pour assurer le poste de président de la commission chargée d’étudier la légitimité des biens des partis politiques, a souligné que la nouvelle loi qui s’inscrit dans la politique de justice transitionnelle engagée par Tsai Ing-wen, stipule noir sur blanc la nature et l’utilisation légale des biens et avoirs des partis politiques. Il a ainsi déclaré que le Kuomintang doit déclarer tous ses biens depuis 1945, la loi ayant une valeur rétroactive jusqu’à cette date.

 

Koo Li-hsiung a également indiqué que les enquêtes relatives au patrimoine des partis comprendront vraisemblablement des interrogatoires auprès des leaders du KMT actuels ou à la retraite pour faire la lumière sur tous les biens détenus par le parti. En outre, il a rappelé au KMT que désormais le parti ne peut puiser dans ses avoirs que pour répondre à ses obligations légales comme le règlement de ses salariés.