Un accord entre le ministère du Travail et les anciens agents de péage demandant des compensations

25

Le gouvernement a commencé à installer des systèmes de télépéage sur les autoroutes du pays à partir de 2006. Ce changement a provoqué le licenciement de nombreux agents de péage qui se sont depuis réunis et protestent contre leurs faibles indemnités de départ.

 

Le ministre du Travail, Kuo Fang-yu (郭芳煜), a expliqué aujourd’hui que son ministère allait mettre en place un groupe de réflexion chargé de recalculer les indemnités de départ. Ce groupe sera constitué de différents acteurs issus du gouvernement, des protestataires, de l’entreprise en charge des péages électroniques ainsi que des tierce-parties. Kuo Fang-yu a déclaré : « Nous allons immédiatement mettre en place le groupe de travail. Ils évalueront le capital total nécessaire pour payer tout le monde et nous réunirons les moyens financiers nécessaires. Le groupe doit réussir à calculer et distribuer les compensations de chacun de façon juste. Nous comptons résoudre ce problème avant la fin de l’année ou avant le nouvel an chinois au plus tard. Nous espérons que d’ici là l’argent aura été versé sur le compte de toutes les personnes concernées. »

 

Le ministre a précisé que les compensations prendront en considération les dépenses de nourriture et de transport qui furent nécessaire aux agents de péage ayant participé aux manifestations ces dernières années. Les compensations concerneront également les dommages psychologiques relatifs aux licenciements.