Les chauffeurs de taxi ont porté plainte contre Uber

25

L’association des chauffeurs de taxi de Taipei a déposé aujourd’hui une plainte à la Cour de justice contre Uber, qui s’est inscrit à Taiwan en tant que société de gestion de données numériques nommée « U Best Digital ». Cheng Li-chia (鄭力嘉), président de l’assocation s’est exprimé :  « U Best Digital s’est inscrit à Taiwan comme société du secteur numérique. En réalité, elle se consacre aux services de transport. Il s’agit d’une escroquerie. En plus, comme Uber siège à l’étranger, aux Pays-Bas, le gouvernement taiwanais ne peut pas la taxer. D’autre part, Uber incite les automobilistes, qui ne connaissent probablement pas les lois relatives, à collaborer avec elle en croyant que la coopération est légale. Nous pensons que ceci viole l’article 153 du code pénal. »

 

Une réunion gouvernementale est prévue le 26 août pour des discussions sur le dossier de Uber. Selon Cheng Li-chia, le gouvernement a sollicité l’avis de Uber sans prêter attention aux chauffeurs de taxi. L’association a menacé de mener une action plus violente si le gouvernement ne se préoccupe pas des droits de ses chauffeurs. Pour sa part, le bureau fiscal de Taipei a déclaré qu’il a acquis des données relatives à la recette de U Best Digital pour taxer l’entreprise.