La hausse du chômage au mois de juillet serait saisonnière

11

Le taux de chômage au mois de juillet a augmenté de 0,1 points par rapport au mois précédent, atteignant ainsi 4,02%, soit le plus haut niveau en 23 mois selon des données publiées aujourd’hui par le gouvernement. Le nombre de chômeurs a augmenté de 13 000 pour atteindre un total de 472 000 en juillet, principalement car les nouveaux diplômés ont rejoint le marché du travail, selon la DGBAS, direction gouvernementale du Budget, de la comptabilité et des statistiques.

 

Ce taux de 4,02% constitue une augmentation de 0,2 points par rapport à 2015 et le plus haut depuis août 2014 où il avait atteint 4,08%. Cependant, en prenant en compte l’effet saisonnier, le taux de chômage de juillet reste stable selon un cadre de la DGBAS, Pan Ning-shin [潘寧馨] : « En réalité, pour savoir s’il y a une tendance à la hausse ou à la baisse du chômage, nous nous appuyons sur les chiffres après ajustement saisonnier. Au mois de juillet, après cet ajustement, le taux de chômage est identique à celui de juin, soit 3,96%. Autrement dit, si l’on enlève le facteur saisonnier, par exemple le nombre de nouveaux diplômés sans emploi, le taux entre juin et juillet n’a pas varié. Cela signifie que la situation du marché de l’emploi et du chômage n’ont pas connu de changements importants. »

 

Le nombre de chômeurs parmi les demandeurs d’un premier emploi a augmenté de 12 000 courant juillet, tandis que le nombre de personnes sans emploi suite à la fin d’un contrat saisonnier ou temporaire a augmenté de 1000 environ. Au sein des différentes tranches d’âge, on constate un taux de chômage de 12,45% parmi les 15-24 ans, suivi d’un taux de 4,1% pour les 25-44 ans, et enfin d’un taux de 2,3% pour les 45-64 ans.