Nouvelle politique vers le sud, le ministère de l’éducation dévoile ses plans

32

Le ministère de l’éducation taiwanais a annoncé un plan d’un milliard de dollars taiwanais, soit environ 28 millions d’euros pour promouvoir et renforcer les échanges éducatifs entre Taiwan et les 10 pays de l’ASEAN. Le Vice-ministre Chen Liang-chi [陳良基] a tenu aujourd’hui une conférence de presse pour expliquer les développements de cette politique. Il a souligné que celle-ci aurait trois axes principaux : Développer les plateformes éducatives entre pays, augmenter les échanges de jeunes chercheurs et étudiants, fournir un service éducatif de qualité. Des bourses supplémentaires seront ainsi attribuées afin d’attirer plus d’étudiants des pays membres de l’ASEAN. En outre, le ministère de l’éducation espère également profiter de cette « nouvelle politique vers le sud » pour améliorer la compétitivité internationale de Taiwan et de fait multiplier les opportunités des futurs jeunes diplômés.

 

Chen Liang-chi a déclaré : « Nous avons tant de ressortissants taiwanais dans cette région, et là-bas, il y a tant de gens qui ont un/une ami(e) qui vient étudier à Taiwan. Ces personnes espèrent pouvoir établir un lien avec Taiwan. Nous devons donc dans un premier temps construire un pont solide pour faciliter ces relations. Pour ce qui est de l’aide à l’industrie, lorsque l’on forme des talents, on espère évidemment qu’ils aideront au développement du pays. Faisant face à la concurrence industrielle, Taiwan a manifestement besoin d’assistance. Nous avons beaucoup d’entreprises réimplantées en Asie du Sud-Est. C’est pourquoi je pense que de tout point de vue, la formation de talent doit porter son aide au secteur industriel. Ceci est non seulement une bonne chose pour l’industrie mais aussi pour la future carrière des étudiants et pour le développement du domaine de l’industrie. »