Trois militaires dans le rang des accusés suite à l’affaire du missile accidentel

18

Les procureurs de Kaohsiung ont établi que le lancement d’un missile anti-navire d’une corvette de la marine le mois dernier était un accident et déposeront des charges contre trois officiers responsables de la mort d’un pêcheur selon une annonce du bureau en charge de l’affaire. Kao Chia-chun [高嘉駿], un sous-officier de seconde classe, sera inculpé pour négligence causant la mort de Huang Wen-chung [黃文忠] lors de l’impact du missile avec le chalutier au large des cotes de Taiwan le 1er juillet. Si reconnu coupable, l’accusé pourrait être envoyé en prison pour une durée maximale de 5 ans selon l’article 276 du Code criminel. Le sous-officier Chen Ming-hsiu [陳銘修], superviseur de Kao, et le Lieutenant Hsu Po-wei [許博為], chargé de superviser les armes sur la corvette, seront accusés de négligence au travail ayant conduit à une catastrophe. Si reconnus coupables, les accusés pourraient faire face à des peines de prison allant de 3 à 10 ans selon l’article 130 du Code criminel.