Les autorités sanitaires constituent un réseau national de test de Zika

24

Le centre de contrôle des maladies a rehaussé aujourd’hui le niveau d’alerte touristique sur la Malaisie après que le pays a enregistré le tout premier cas de Zika contracté localement. Avec la propagation de plus en plus menaçante de Zika dans la région d’Asie du Sud-est, le centre a également établi ce mardi un réseau national de test de dépistage de Zika. L’explication de Chuang Jen-hsiang (莊人祥), directeur adjoint du centre de contrôle des maladies : « Nous avons élargi la coopération entre neuf centres médicaux qui sont chargés d’examiner des spécimens du virus Zika. Cette coopération renforcera la capacité de test de dépistage de l’ensemble des centres médicaux et réduira en même temps le temps de dépistage. »  Le réseau national de dépistage compte désormais onze laboratoires qui pourront réduire largement le temps de dépistage permettant le déclenchement des actions de prévention. La répartition des tâches de ces neuf centres médicaux est organisée en fonction de leur emplacement géographique, le laboratoire du centre du contrôle des maladies prenant quant à lui en charge le dépistage des spécimens prélevés dans les îles auxiliaires et aux aéroports internationaux.