Le gouvernement récemment touché par les pressions chinoises pour exclure Taiwan des discussions internationales

28

Le président de la commission ministérielle de l’Agriculture s’est exprimé aujourd’hui en réaction à une information révélée dans les médias taiwanais selon laquelle deux représentants taiwanais ont été exclus d’une rencontre internationale en juillet dernier.

 

Il s’agissait plus précisément de deux membres de la commission ministérielle de l’Agriculture qui s’étaient rendus en Italie pour une rencontre du Comité des pêches de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture. Il semblerait qu’un représentant chinois ait été témoin de l’accès d’un des Taiwanais au lieu de la rencontre internationale à l’aide de son passeport de la République de Chine, un Etat non reconnu par les Nations Unis. Le représentant chinois aurait ensuite fait pression auprès des organisateurs pour faire sortir de l’enceinte de la rencontre toutes les personnes ayant eu accès à l’événement grâce à des passeports similaires.

 

Interrogé aujourd’hui au parlement, le président de la commission ministérielle de l’Agriculture, Tsao Chi-hung (曹啟鴻), a qualifié cet incident d’« extrêmement regrettable » et a exprimé l’espoir de voir la Chine arrêter d’exercer des pressions. Il a déclaré : « Avec la Chine, la politique semble toujours prendre le dessus. Laisser la politique prendre le pas sur tout le reste, c’était le mode opératoire au 20e siècle. Avec le 21e siècle, nous entrons dans une ère d’interdépendance environnementale planétaire. Nous appelons la Chine à se conformer à cette réalité. »