Taiwan a qualifié d’erreur grave la décision de l’OACI de mettre Taiwan à l’écart

31

L’assemblée de l’OACI, Organisation de l’aviation civile internationale, se réunira le 27 septembre prochain à Montréal au Canada. Taiwan n’a toujours pas reçu d’invitation alors que lors de l’édition précédente en 2013, l’île y avait été admise pour la première fois après 40 ans d’absence. Cette nouvelle exclusion est évidemment liée à l’attitude de Pékin, qui continue d’exercer une pression sur la Présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文) dans l’espoir qu’elle finisse par reconnaitre le soi-disant consensus interdétroit de 1992.

 

Aujourd’hui, le ministre taiwanais des affaires étrangères David Lee (李大維) a réagi à la décision de l’OACI lors d’une conférence de presse. « C’est une décision erronée, une injustice vis-à-vis de Taiwan. Il s’agit aussi d’une perte considérable pour la sécurité de l’aviation internationale, » a prononcé le ministre. Le chef de la diplomatie a avancé que l’aviation ne devait pas être compromise par des facteurs politiques car la sécurité doit primer toutes les considérations. Toutefois, David Lee a appelé les Taiwanais à garder espoir pour les prochaines éditions de l’assemblée de l’OACI en garantissant des efforts continus.

 

De son côté, la Commission ministérielle des affaires continentales a condamné les tentatives de la Chine Populaire de resserrer les espaces de Taiwan sur la scène internationale pour raisons politiques. Selon la commission, de telles manipulations ne pourront qu’élargir la distance entre les deux rives du détroit de Taiwan.