La cérémonie de remise du prix Tang s’est achevée hier

28

La cérémonie de remise des prix de la seconde édition du prix Tang a eu lieu hier dimanche 25 au Mémorial Sun Yat-sen. Les prix sont venus récompenser six chercheurs dans quatre domaines dont le développement durable, les sciences biopharmaceutiques, la sinologie et l’Etat de droit. Ces lauréats sont Arthur H. Rosenfeld pour la catégorie développement durable, Emmanuelle charpentier, Jennifer A. Doudna, et Zhang Feng pour les sciences biopharmaceutiques, William Theodore de Bary pour la sinologie et Louise Arbour pour l’Etat de Droit.

 

Lors de son discours, le directeur de la fondation du prix Tang, Chern Jenn-chuan [陳振川], a fait l’éloge des six lauréats pour leur contribution au monde et les a érigés comme des modèles à suivre. Arthur H. Rosenfeld, et William Theodore de Bary, qui n’ont pas pu faire le déplacement en raison de leur grand âge, ont été respectivement représentés par Ashok Gadgil et Brett de Bary. Rosenfeld s’est exprimé via vidéoconférence : « Ashok, un énorme merci pour ces nombreuses années de coopération. Cher comité de la Fondation du prix Tang, un grand merci pour votre compréhension. Ceci est pour moi un immense honneur. Mes plus sincères remerciements à tous. ».

 

La microbiologiste, généticienne et biochimiste française Emmanuelle Charpentier a déclaré de son côté : « Je tiens à remercier à nouveau la Fondation du prix Tang pour cette reconnaissance qu’elle m’accorde, j’ai beaucoup de bon souvenirs à Taiwan et je reviendrais certainement très rapidement. »  James C. Liao [廖俊智], le président de l’Academia Sinica, également présent à la cérémonie, a déclaré que chaque lauréat avait contribué énormément à la société et que ces prix étaient amplement mérités.