Pékin n’aurait pas encore défini de position claire face au gouvernement de Tsai Ing-wen

21

Le nouveau directeur du bureau de la sécurité nationale Peng Sheng-chu [彭勝竹] a été interrogé aujourd’hui au Parlement devant un comité chargé des affaires étrangères et de la défense. Comme les affaires du bureau de la sécurité nationale ont trait au renseignement, de nombreux députés ont été attentifs à l’opinion du directeur quant à la relation interdétroit. Celui-ci a décrit les relations interdétroit comme étant relâchées en apparence mais en réalité très tendues. Il a aussi admis que les relations officielles entre les deux rives étaient entièrement rompues et que le phénomène ne ferait que s’aggraver davantage : « Concernant les relations diplomatiques, de mon point de vue, elles vont très certainement se durcir encore davantage. Quant à la participation de Taiwan à l’international, je pense que Pékin nous laissera participer aux organisations dont nous faisons déjà partie, mais elle aura des demandes strictes. »

 

Le député DPP Luo Chi-cheng [羅致政] a demandé à Peng Sheng-chu si celui-ci pensait que le 18ème Congrès National du PCC en Chine éclaircirait la position chinoise vis-à-vis de Taiwan. Ce dernier a répondu que la Chine n’avait pas encore adopté de position claire par rapport au gouvernement Tsai. Toutefois, selon le directeur, le principe de Pékin serait de garder un certain lien avec Taiwan tout en continuant de défier l’île.