Le débat continue autour de la réforme du mariage pour tous à Taiwan

16

Selon certains médias, le ministère de la justice est en train d’étudier une loi spécifique pour le mariage homosexuel. Il y a quelques jours, un leader des députés du parti démocrate progressiste Ko Chien-ming [柯建銘] avait déclaré que la balance penchait en faveur d’une loi dédiée pour protéger les droits et intérêts des homosexuels, ce qui avait déclenché la colère des groupes en faveur du mariage homosexuel. Ces derniers, afin d’éviter toute forme de discrimination, souhaitent que la loi civile soit amendée.

 

Li Yi-ching [李怡青], enseignante en psychologie à l’université Chengchi [政治大學] a déclaré :  « Ce genre de « loi spéciale », qui repose sur un principe de fausse égalité, s’apparente aux politiques ségrégationnistes qui ont pu exister aux Etats-Unis et en Afrique du Sud à une époque. Aujourd’hui, nous sommes en 2016, souhaitons-nous commettre à nouveau les mêmes erreurs ? Un tel traitement aura un effet négatif sur certains homosexuels qui auront d’autant plus de mal à s’affirmer, et qui ne croiront pas à la possibilité de maintenir une relation sur le long-terme. »

 

Toutefois, selon l’avocat Chiu Pei-en [裘佩恩], l’amendement de la loi civile constituerait un choc important et il vaudrait mieux commencer par une « loi pour les partenaires de même sexe ». Ce dernier s’est dit opposé à nourrir la déchirure dans la population en simplifiant le débat à deux choix ou en diabolisant les personnes qui ont un positionnement différent. Selon lui, cette question nécessite des choix plus précis ou de prendre en compte différents avis