Tsai Ing-wen a félicité Donald Trump au téléphone

28

Vendredi soir, vers 20 heures, heure de New York, le Président élu américain Donald Trump a révélé sur Twitter qu’il venait de recevoir un coup de téléphone de la part de la présidente de Taiwan, le félicitant de son élection. Il s’agit de la toute première conversation téléphonique jamais révélée au public entre un Président ou Président élu américain et un Chef d’Etat taiwanais depuis la rupture diplomatique entre les deux gouvernements en 1979.

 

Ce message a très vite attiré des réactions de plusieurs médias américains, dont certains ont prédit que le fait que Donald Trump a désigné Tsai Ing-wen comme « présidente de Taiwan » irriterait sûrement Pékin. Ces reportages ont cité Evan Medeiros, l’ancien responsable des affaires asiatiques du Conseil de Sécurité Nationale de la Maison Blanche. Selon l’analyse de ce spécialiste, la Chine considèrera certainement la communication téléphonique présidentielle comme une sérieuse provocation.

 

Environ une heure après la publication de son premier message, Donald Trump a ajouté un autre message demandant pourquoi il devrait ne pas répondre à cet appel de félicitations alors que les Etats-Unis vendent à Taiwan des équipements militaires à coups de milliards de dollars.

 

Pour sa part, le bureau présidentiel taiwanais a confirmé qu’un entretien téléphonique entre Tsai Ing-wen et Donald Trump a bien eu lieu vendredi à 23 heures, heure de Taipei, soit 10 heures du matin à New York, et que la conversation a duré environ dix minutes. Selon le bureau, les deux leaders ont notamment échangé leurs visions à propos des futures coopérations taiwano-américaines sur divers plans ainsi que sur la situation en Asie.