La sécurité alimentaire est la priorité avant tout autre intérêt

21

La revue hongkongaise Yazhou Zhoukan a rapporté que si Taiwan persistait à lever l’interdiction d’importation sur les produits japonais provenant de zones situées à proximité de Fukushima, c’est parce qu’il y avait en arrière-fond des intérêts stratégiques. Taiwan utiliserait ainsi cette affaire comme levier de négociation car elle serait en train de discuter d’un accord bilatéral de libre-échange avec le Japon pour renforcer ses liens avec ce dernier et mieux contrebalancer sa dépendance commerciale vis-à-vis de la Chine.

 

Aujourd’hui, le porte-parole de la présidence Huang Chung-yen [黃重諺] a formellement démenti ces propos et affirmé que la position du gouvernement sur la gestion des produits importés était très claire et similaire à l’ensemble des autres pays du monde, à savoir garantir la sécurité alimentaire des consommateurs. Il a souligné que le gouvernement se base toujours sur des preuves scientifiques afin de gérer l’ouverture ou non à l’importation de produits alimentaires : « Le gouvernement a pour principe de suivre les normes internationales et les preuves scientifiques comme base de la gestion des produits alimentaires. Ceci est également notre politique pour les produits importés, il n’y a pas d’exception. Concernant l’article de Yazhou Zhoukan (亞洲週刊), il s’agit tout bonnement de mensonges sortis de nul part, ça ne mérite même pas de commentaire. »