L’appel téléphonique entre Donald Trump et Tsai Ing-wen n’est pas une provocation envers la Chine

27

C’est ce qu’a affirmé aujourd’hui Katharine Chang [張小月], présidente de la commission ministérielle des affaires continentales. La conversation entre la présidente Tsai Ing-wen et l’élu présidentiel américain Donald Trump a fait l’objet de nombreux articles à l’international ces derniers jours. A Taiwan, c’est également devenu un sujet de conversation majeur. Aujourd’hui lors d’une réunion parlementaire, la député DPP Chen Ting-fei [陳亭妃] a cherché à obtenir des explications auprès du vice-directeur du conseil de la sécurité nationale Chou Mei-wu [周美伍] et du vice-ministre de la défense Lee Hsi-min [李喜明].

 

Chou Mei-wu a expliqué : « Depuis la rupture des relations diplomatiques entre Taiwan et les Etats-Unis, il s’agit de la première interaction de ce type. C’est un changement majeur et bien évidemment, c’est plutôt une bonne chose pour nous, c’est un bon début. Il n’y avait jamais eu de telle interaction auparavant, c’est pourquoi je pense que l’on peut considérer cela comme l’expression de bonnes intentions envers Taiwan. Je pense que nous pouvons faire preuve d’un optimisme prudent quant à l’avenir des relations taiwano-américaines. »

 

Le vice-ministre de la défense a également affiché sa satisfaction face à cette interaction qu’il considère être une bonne chose pour l’avenir de la coopération militaire entre les deux pays. Quant à la manière dont a été traitée l’information dans les médias à l’étranger, où cette conversation est perçue comme une provocation envers la Chine, il a déclaré que pour Taiwan, maintenir de bonnes relations avec les Etats-Unis était aussi important que maintenir des relations stables avec la Chine.