Le Parlement adopte douloureusement l’amendement controversé de la loi fondamentale sur le travail

21

Des bagarres entre les députés à l’intérieur de l’hémicycle, des gaz lacrymogène envoyés par les manifestants en dehors du bâtiment du Yuan législatif… Cette jounée a définitivement été assez mouvementée pour le Parlement taiwanais qui devait étudier l’amendement de la loi fondamentale sur le travail contesté par les travailleurs et plusieurs associations de défenses des droits des employés.

 

Après toute une journée de disputes, le principale parti d’opposition, le KMT, a annoncé son retrait des négociations et le Président du Parlement Su Jia-chyuan (蘇嘉全) a enfin pu atteindre le micro pour annoncer l’étude du projet d’amendement.

En profitant de sa majorité au Parlement, le DPP a finalement amendé la loi fondamentale sur le travail. A l’avenir, les travailleurs qui ne disposent pas de deux jours de congés par semaine devraient les obtenir sous forme d’un jour de repos obligatoire et un jour de congé « conditionnel ». Le gouvernement a donc choisi de supprimer 7 jours de congés annuels dont les employés qui travaillaient plus de 5 jours par semaine pouvaient profiter jusqu’à présent.

 

Cette suppression a provoqué la colère de nombreux travailleurs qui contestent encore cet amendement.