Le Yuan de contrôle appelé à vérifier la légitimité du comité sur les biens mal acquis des partis politiques

42

Le comité pour la gestion des biens mal acquis des partis politiques a commencé depuis plusieurs semaines ses enquêtes concernant le KMT. Suite à cela, les comptes bancaires du parti ont été gelés et il lui a été ordonné de remettre à l’Etat deux de ses plus grandes entreprises.

 

Le député du KMT Jason Hsu (許毓仁) s’est exprimé aujourd’hui au parlement pour évoquer l’interprétation numéro 585 des juges constitutionnels, qui redéfinit la limite des pouvoirs de l’exécutif. Jason Hsu estime que le comité pour la gestion des biens mal acquis des partis politiques et les enquêtes que ce même comité effectue concernant les partis politiques et leurs biens représentent justement un abus de pouvoir de la part du gouvernement et violent la répartition des cinq pouvoirs comme elle existe à Taiwan.

 

Le secrétaire général du Yuan de contrôle Fu Meng-jung (傅孟融) s’est à son tour exprimé sur le sujet, expliquant que son institution était justement entrain d’effectuer une enquête préliminaire sur la question après avoir reçu de nombreuses demandes dans ce sens. La forme définitive que prendra l’enquête officielle sur le sujet n’est pas encore définie mais le secrétaire général a tenu à préciser que pour les dossiers de grande importance, les enquêtes pouvaient prendre entre 6 mois et 1 an.