Taiwan renforce sa politique de lutte contre la drogue et la délinquance

68

La Chef de l’Etat Tsai Ing-wen (蔡英文) a fait part de sa plus grande détermination à soigner la toxicomanie à la source en renforçant les mesures de lutte contre ce fléau. C’est ce qu’elle a souligné en recevant une délégation des associations œuvrant dans la protection et l’éducation sociale des incarcérés.

 

Tsai Ing-wen a souligné que la lutte contre la drogue est capitale et qu’elle doit se faire à la source car en septembre, 40% des prisonniers taiwanais concernaient des délinquants toxicomanes : « Nous allons mettre en place dans les établissements scolaires et au sein de la société des réseaux de communication. Cela permettra au gouvernement de cibler et d’assister les toxicomanes. Nous voulons les assister dans la poursuite des études, dans leur insertion professionnelle ou encore pour recevoir des soins médicaux ou aides sociales. Que ce soit dans notre tâche de lutte contre la drogue ou d’éducation, nous devons débuter étape par étape. »

 

La Présidente taiwanaise a aussi souligné la nécessité pour Taiwan de mettre en place un filet de protection sociale solide et efficace pour épauler le travail de sensibilisation, d’éducation, de probation et de réinsertion des délinquants toxicomanes dans la société.