Taiwan doit assurer la justice sociale

16

Cette déclaration est faite par la Chef de l’Etat Tsai Ing-wen (蔡英文) à l’occasion de la première réunion préparatoire pour la mise en place d’une commission assurant la justice historique et la justice transitionnelle des aborigènes. Après quatre mois de préparation environ, chacune des tribus aborigènes a déjà choisi de manière démocratique ses représentants pour participer à la préparation de la commission en question.

Tsai ing-wen a précisé que la commission sur la justice transitionnelle des aborigènes en préparation doit assurer des missions primordiales : « Une fois que la vérité historique sera établie, nous allons faire face aux problèmes de manière honnête. Nous allons conduire des discussions en vue de définir les projets possibles. Ceci permettra d’une part d’éviter que d’autres problèmes blessants ne surviennent et d’autre part, de rétablir des droits des aborigènes non respectés pour que nous dirigions vers une société disposant de davantage de justice. » Tsai Ing-wen a souligné que les réunions relatives ont un rôle de communication avec la société. Ce processus de communication offrira une possibilité aux organismes publics ainsi qu’à l’ensemble des Taiwanais de connaître l’histoire négligée jusqu’à présent.