La Chef de l’Etat conclut sa visite d’Etat de neuf jours et de huit nuits

27

La Présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文) est revenue à Taiwan dans la nuit de dimanche à lundi mettant fin à sa visite d’Etat au Honduras, au Nicaragua, au Guatémala et au Salvador. En s’adressant aux médias à l’aéroport international de Taoyuan, Tsai Ing-wen a fait deux déclarations servant de principe du futur travail diplomatique. Tout d’abord, la diplomatie pragmatique qu’elle prône doit avoir une nouvelle formule. Au lieu des aides à sens unique, la Présidente taiwanaise veut privilégier le dialogue et le bénéfice mutuel. Les programmes de coopérations à l’avenir ne vont pas diminuer mais seront menés avec plus d’efficacité. Ensuite, les futurs programmes de coopérations doivent s’inscrire dans le développement du marché, de sorte de favoriser l’implantation des industries taiwanaises à l’échelle internationale.

La Présidente taiwanaise a déclaré : « La situation internationale est en train de muter rapidement. Les industries taiwanaises qui veulent avoir une stratégie internationale ne doivent pas négliger l’Amérique centrale, une région prometteuse. Nous devons faire en sorte que les effets des accords de libre échange se déploient pleinement. A l’avenir, nous allons nous fier aux spécialistes pour mieux étudier la situation tout en encourageant les entreprises développant des projets de coopérations bilatérales à planifier des stratégies de coopérations qui profitent à toutes les parties. » Tsai Ing-wen a indiqué que les deux visites d’Etat successives lui ont permis d’avoir des orientations de travail diplomatique plus précises et elle est convaincue que la diplomatie pragmatique s’impose comme une orientation obligatoire.