Le gouvernement réagit à l’éventuelle visite de Rebiya Kadeer

30

Le Taiwan Solidarity Union (TSU), un petit parti pro-indépendance de Taiwan qui ne détient aucun siège au Parlement, a invité la présidente du Congrès mondial des Ouïghours Rebiya Kadeer à visiter l’île en mars pour des échanges à propos des Droits de l’Homme et de la démocratie. Le TSU a déjà confirmé que cette dernière avait accepté l’invitation et appelé le gouvernement à lui accorder un visa pour sa visite.

 

Le porte-parole du gouvernement a déclaré aujourd’hui que la demande serait examinée par les autorités compétentes conformément à la législation en vigueur : « L’attitude du gouvernement vis-à-vis de cette affaire consiste à dire qu’après leur demande, celle-ci sera examinée conformément à loi et prendra en compte la situation actuelle ainsi que l’intérêt global pour le pays. Ensuite, conformément au processus de traitement des demandes, en fonction du type de visa pour lequel ils postuleront, les autorités compétentes se chargeront de l’examen du dossier. » A noter que Rebiya Kadeer avait déjà demandé par trois fois un visa pour visiter Taiwan sous la présidence du Kuomintang, demandes qui ont toutes été refusées au motif d’implication terroriste.