Au revoir aux « Douze nuits » servant de couloir de la mort pour les animaux errants

29

La commission ministérielle de l’agriculture a annoncé qu’à partir de zéro heure de ce 6 février, l’ensemble des fourrières animales nationales mettent fin à leur service d’abattage des animaux errants. Jusqu’à présent, les refuges animaliers accordaient un délai franc de garde de 12 jours à chaque animal avant de procéder à son abattage. Cette décision adoptée il y a deux ans prend officiellement effet à compter de ce jour et Taiwan devient le deuxième pays de l’Asie après l’Inde à mettre fin à l’abattage des animaux.

Le vice président de la commission ministérielle de l’agriculture, Huang Jin-cheng (黃金城), est intervenu ce lundi dans le but d’évoquer la question de l’accueil des animaux errants à partir d’aujourd’hui : « La gestion est probablement plus facile à gérer en ville où la population est plus dense. Néanmoins, en milieu rural, nous rencontrons parfois plus de difficultés à faire appliquer les politiques. Par conséquent, pour cette année 2017, nous focalisons notre campagne plutôt sur le milieu rural. Nous disposons également des équipes de vétérinaires qui agiront pour la stérilisation des animaux. » Selon le rapport de 2014, Taiwan a administré un abattage humanitaire à 25 000 chiens et en 2015, les organismes publics ont stérilisé 180 000 animaux errants soit 30 000 de plus qu’en 2014.