Premier cas de grippe aviaire H5N6 chez les oies à Taiwan

32

La commission ministérielle de l’agriculture a annoncé avoir détecté le virus de grippe aviaire A (H5N6) hautement pathogène sur une jeune oie morte. Le pays est désormais touché par ce virus qui a commencé à se généraliser en Asie depuis le deuxième semestre 2016. Le directeur adjoint du Centre de contrôle des maladies Luo I-chun (羅一鈞) a présenté la situation de cette grippe aviaire H5N6 ce lundi : « Le H5N6 est un nouveau type de grippe aviaire qui peut se propager des volailles à l’homme. Le taux de mortalité après infection chez l’homme est d’ailleurs élevé, il avoisinne les 70%. Néanmoins, la transmission de ce virus des volailles à l’homme reste difficile. A présent, la seule infection chez l’homme n’est connue qu’en Chine qui recense 16 cas. Selon la situation de la propagation de cette grippe au Japon et en Corée, les deux pays n’ont connu aucune infection chez l’homme. Par conséquent, la population n’a pas besoin de se préoccuper particulièrement de la situation. Par ailleurs, nous continuons de surveiller les conditions de santé jusqu’au 12 février des personnes au contact de la jeune oie morte et de l’ensemble du personnel des élevages de volailles dans un périmètre de trois kilomètres. »

Le bureau de quarantaine de la commission ministérielle de l’agriculture a annoncé avoir détecté ce virus sur une oie dans une ferme à Hualien dans l’est du pays. D’après les premieres analyses, cette souche de virus est similaire à 99% de celle sévissant en Corée du Sud et au Japon. Le bureau juge que ce virus pourrait avoir été transmis par les oiseaux migrateurs.