Les missions E-sport seront une nouvelle alternative au service militaire

17

Le nombre total d’adeptes de jeux vidéo à Taiwan est estimé à plus de 7 millions de personnes. Parmi les joueurs professionnels, nombreux craignent que le service militaire obligatoire n’interrompe leur formation professionnelle et ne leur fasse perdre la main. Pour résoudre ce problème, plusieurs députés ont négocié avec le ministère de la culture pour qu’il reçoive ces personnes dans les milieux liés à leur spécialité à titre de service civil. Avec le soutien de la ministre sans portefeuille Audrey Tang (唐鳳) responsable du développement numérique, les services dans les établissements de recherches liées aux jeux vidéo seront désormais une nouvelle alternative pour remplacer le service militaire proprement dit.

 

Aujourd’hui, le député démocrate Cheng Pao-ching (鄭寶清), qui préside aussi l’Association nationale des jeux vidéo, a tenu une conférence de presse annonçant la nouvelle mesure. Il a souligné l’importance du secteur pour l’économie du pays et appelé à la reconnaissance des E-sport comme une catégorie sportive. « Que ce soit la souris, le clavier, les éléments sonores ou les cartes graphiques, tout cela représente une valeur économique considérable. Le secteur est donc très important. Nous souhaitons que grâce aux efforts de notre association, les compétitions d’E-sport soient enfin reconnues comme une catégorie de sport et que le gouvernement soutienne davantage les joueurs dans leur carrière, » a appelé le député. Selon l’association, la valeur économique du secteur s’élève à 50 milliards de dollars taiwanais, soit 1 milliard 512 millions 340 mille euros.