Taiwan établit un centre national d’intervention d’urgence suite à la découverte de trois nouveaux cas aviaires de type H5N6

28

Hier et aujourd’hui, le bureau de quarantaine de la commission ministérielle de l’agriculture a confirmé des nouveaux cas de contamination à la grippe aviaire H5N6 hautement pathogène à Tainan, dans le sud et à Jiayi, un peu plus au centre. A Tainan, un élevage de dinde est lourdement touché, avec la mort de trois mille dindes. L’ensemble des fermes de volailles situées dans un périmètre de 3 km doit désormais présenter des échantillons pour évaluer la santé de leurs animaux.

Quant au cas à Jiayi, il a été détecté sur une poule d’un stand de marché traditionnel. Ces nouveaux cas connus à Tainan font augmenter à quatre le nombre de comtés touchés par cette épidémie. Un nouveau cas a également été enregistré à Hualien.

 

Chen Chi-Chung, vice président de la commission de l’agriculture, a indiqué le travail actuel de son ministère : « Le Président de la commission exige l’augmentation de la force de la mobilisation générale du personnel relatif à la prévention contre les épidémies. En dehors du travail au sein de notre commission, nous prévoyons de nous associer aux centres de contrôle des universités de quatre régions pour assurer une mobilisation générale couvrant la prévention, la surveillance et l’abattage sanitaire. Le président de la commission a également exhorté le personnel du premier front à se préparer à sa propre protection. »

Le comté de Hualien est la première collectivité à être touchée par ce virus hautement pathogène. A présent, l’ensemble des volailles de cette région est confiné aux limites du comté.

 

Lors de la première réunion du centre national d’intervention d’urgence, le premier ministre a ordonné la mise en place d’une possibilité d’abattage à proximité des régions touchées. La commission ministérielle de l’agriculture doit d’ailleurs étudier la hausse d’indemnisation de l’abattage sanitaire dans le but d’inciter les agriculteurs à rapporter les cas.