Les inspections des abattages clandestins seront organisées sur une base hebdomadaire

24

La semaine dernière, la cellule d’inspection des abattages clandestins a saisi deux abattages clandestins des volailles à Chiayi et le virus hautement pathogène de la grippe aviaire H5N6 a été détecté dans les deux cas. Aujourd’hui, toujours dans ce même comté, une vingtaine de sacs de canards morts ont été découverts. Par souci d’éviter toute propagation générale de ce virus, le directeur du bureau de quarantaine Huang Tze-chung(黃㯖昌) a averti aujourd’hui que son bureau qui inspectait jusqu’à présent deux fois par mois les abattages illégaux le fera sur une base hebdomadaire. Par ailleurs, tout dépôt d’animaux morts dans l’espace public est passible de sanctions allant jusqu’à 3 millions de dollars taiwanais, c’est-à-dire environ 90 000 euros.

 

Le directeur du bureau de quarantaine a ainsi appelé les éleveurs à respecter les réglementations en vigueur : « Les cas de grippe avaire qui touchent 14 fermes ont été signalés par les éleveurs. C’est-à-dire que ces derniers, constatant la mort anormale des volailles, ont informé de leur propre chef les autorités compétentes. Dans la plupart des cas, les éleveurs sont conscients qu’il est impossible de cacher une épidémie. Les fermes qui n’ont pas signalé leurs cas sont non seulement soumises à des amendes mais elles ne pourront pas non plus recevoir d’indemnisation. » Sur l’ordre du premier ministre Lin Chuan (林全), les autorités publiques indemnisent désormais l’abattage sanitaire des volailles à hauteur de 80% au lieu des 60%  en vigueur jusque-là. Toujours à propos de la grippe aviaire, le centre de contrôle des maladies a indiqué que le premier ressortissant taiwanais atteint du H7N9 est toujours dans un état critique après son retour depuis la Chine. Néanmoins, les 141 personnes placées sous surveillance depuis 10 jours pour avoir été en contact avec cet homme de 69 ans ne sont plus listées à compter d’aujourd’hui.