Le Parlement a approuvé la nomination de Lee I-yang comme vice président du Yuan d’examen

15

Aujourd’hui, le Parlement a procédé à un vote sur la nomination de Lee I-yang (李逸洋) comme vice président du Yuan d’examen. Malgré le boycott du parti Kuomintang, principal parti d’opposition, le dossier a été adopté par la majorité parlementaire, soit 74 voix. En boycottant le vote, le KMT a dénoncé la politique incohérente de la présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文), qui avait prôné l’abolition du Yuan d’examen durant sa campagne électorale. A noter que selon le système taiwanais, cette institution gouvernementale chargée d’examiner la qualification des fonctionnaires fait partie des cinq pouvoirs suprêmes du pays, au même rang que le Parlement et le gouvernement central. Le New Power Parti (NPP) qui prône aussi l’abolition de l’établissement n’a pas boycoté le vote. Selon le parti, le Yuan d’examen doit continuer d’opérer pour le moment afin d’assurer le bon déroulement de la réforme de la pension de retraite des fonctionnaires. Pour rappel, Lee I-yang a été directeur du bureau gouvernemental du personnel et ministre de l’intérieur sous la présidence de Chen Shui-bian.