La grippe aviaire continue de sévir dans certaines exploitations

51

Malgré la suspension de tout abattage commercial entre le 17 et le 24 février, la grippe aviaire n’a pas totalement disparu à Taiwan. De nouveaux cas ont été confirmés dernièrement. Hier, à Tainan au sud, 26 000 poussins dans une ferme ont été mis à mort pour éviter la propagation de l’épidémie. Le virus responsable a été dépisté. Il s’agit du H5N2. Samedi dernier, une autre ferme de dindons située dans le comté de Chiayi au centre-sud a rapporté la mort massive de volailles, ce qui a poussé le personnel sanitaire à entreprendre en urgence un abattage préventif des 498 dindonneaux restants. Il s’agit déjà du 7e abattage de ce type dans le comté depuis début 2017.