La FSC souligne l’illégalité des opérations de Tiger Brokers à Taiwan

27

Tiger Brokers, une société fintech chinoise proposant l’achat et la revente d’actions en ligne a récemment pénétré le marché taïwanais. Le point fort de cette application, est que contrairement à l’achat traditionnel d’actions, le temps nécessaire pour effectuer une opération est grandement diminué. Il suffit de 3 minutes pour ouvrir un compte et chaque opération par la suite ne coûte que 0,01 dollar américain.

 

Un député Kuomintang a fait part aujourd’hui que Tiger Brokers était très populaire en Chine, à Hong Kong et à Macao et que la société chinoise s’était aujourd’hui introduite à Taiwan. En passant simplement par l’application, les utilisateurs peuvent acheter des actions de société à l’étranger. Wang Yong-hsin [王詠心], directrice du bureau de la sécurité de la FSC (commission de la supervision financière), a déclaré que la société Tiger Brokers n’avait pas reçu l’approbation de la FSC pour opérer à Taiwan, et que l’organisation était actuellement en train d’enquêter pour rassembler des preuves de ses opérations sûr l’île.

 

Selon elle, si une quelconque violation des lois taïwanaises a eu lieu, par exemple en organisant des salons de promotion sur l’île alors que la société n’y est pas autorisé à opérer, il y aura des sanctions relatives : « Puisque nous n’avons pas encore de preuves concrètes d’opérations illégales, nous avertissons en premier lieu les investisseurs que si Tiger Brokers tente de les attirer, il s’agit d’un entrepreneur illégal. Nous communiquerons également avec les institutions de contrôle financier d’autres pays à ce sujet, car ce type de cas existe également à l’étranger. »