Taiwan a besoin d’une politique interdétroit prudente

25

Chiu Chui-cheng (邱垂正), vice président de la commission ministérielle des affaires continentales, a exprimé cette position lors d’un interview accordé au service chinois de Radio Taiwan international. En soulignant les incertitudes à l’échelle internationale relatives à la politique du nouveau président américain Donald Trump ou au 19e Congrès national du Parti communiste chinois qui aura lieu au 2nd semestre de l’année, Chiu Chui-cheng estime que toute politique interdétroit doit être élaborée avec calme et prudence : « Face à tous ces facteurs d’incertitude, nous devons nous tenir prêts à tous les niveaux en vue de maîtriser toutes les situations possibles. Il nous faut réduire le plus possible les incertitudes et saisir toutes les opportunités en adoptant une gestion appropriée des risques. Ceci s’inscrit dans le travail actuel du gouvernement. Nous devons prévoir le pire et faire la meilleure préparation. Les Taiwanais n’ont aucun besoin de s’inquiéter. »

 

La commission ministérielle des affaires continentales estime que la Chine mettra l’accent sur la consolidation du pouvoir et sur les préparatifs aux changements de la situation extérieure avant le 19e Congrès national du Parti communiste chinois. En se basant sur les propos de Pékin concernant Taiwan, la commission des affaires continentales estime que la Chine continuera à resserrer ses politiques vis-à-vis de Taiwan.