Le Parlement taiwanais examine un projet de loi de supervision des accords interdétroit

40

Le Parlement taiwanais a examiné aujourd’hui le texte des dispositions de supervision des accords interdétroit. Au total, 6 versions ont été proposées au Parlement, notamment par le parti démocrate, le New Power Party, le Parti pour le peuple et le Kuomintang. Concernant le New Power Party, celui-ci a expressément fait référence à « deux pays » dans sa proposition, un sujet sensible puisque comme l’a souligné la présidente de la commission ministérielle des affaires continentales Katharine Chang [張小月], la Constitution n’autorise que la formule « les deux rives » : « Concernant la question de la formulation, nous définissons les relations interdétroit par « les relations entre les deux rives ». Ces dispositions de supervision établissent essentiellement les lignes directrices à suivre pour la négociation d’accord entre les deux rives. C’est pourquoi concernant la formulation du New Power Party, la commission se veut réservée. » Aucun consensus n’a été atteint durant les discussions d’aujourd’hui.