Des employés du Palais présidentiel feraient jusqu’à 100 heures supplémentaires chaque mois

26

La présidente Tsai Ing-wen a souvent fait part de son affection pour les travailleurs. Néanmoins, aujourd’hui, plusieurs médias ont publié des informations choc concernant le nombre d’heures travaillées par le personnel du Palais présidentiel, attirant l’attention de certains députés sur cette question. Le député Chen Yi-min [陳宜民] a expliqué aujourd’hui au Parlement que plusieurs consultants du Palais présidentiel lui avaient avoué travailler de 6h du matin jusqu’à 8h du soir et pouvaient cumuler jusqu’à 100 heures supplémentaires de travail par mois. Ces derniers souhaitaient alerter les institutions compétentes pour effectuer un contrôle mais avaient peur d’offenser la chef de l’Etat.

 

Le député : « Ils m’ont fait part qu’au sein du Palais présidentiel, les conditions de travail sont très dures ! Chaque mois, ils font parfois jusqu’à plus de 100 heures supplémentaires de travail. Ils n’arrêtent pas de demander s’il serait possible que le bureau du travail de Taipei effectue un contrôle mais en même temps, si le contrôle a lieu, cela offensera la présidente. De plus, leur patron est votre cousine. Alors que fait-on, Madame la ministre ? »

 

La ministre du travail Lin Mei-chu [林美珠] a répondu qu’après enquête, ces travailleurs ne dépendent pas de la nouvelle loi du travail qui concerne uniquement le secteur privé et que le personnel du Palais présidentiel est employé conformément aux réglementations régissant le service public. Néanmoins, le député Chen a souligné que quand bien même il s’agirait d’un régime différent, le nombre d’heures de travail devrait également faire l’objet d’une réglementation.