Les occupants du siège parlementaire de mars 2014 ont été innocentés par la Justice

20

En mars et en avril 2014, de très nombreux étudiants ont occupé pendant 23 jours l’hémicycle du pouvoir législatif pour manifester leur opposition à l’accord commercial sur les services entre les deux rives, qui était sur le point d’être examiné par les parlementaires. 22 occupants ont été traduits en justice. Aujourd’hui, la Cour de justice locale de Taipei a prononcé son verdict, acquittant tous les accusés. Selon la Justice, le jugement est basé sur le fait que l’acte des étudiants répond aux sept conditions définissant la désobéissance civile.

 

Parmi les accusés figurait Huang Kuo-chang (黃國昌), alors chercheur de l’Académia Sinica, qui a fondé plus tard le New Power Party et a été élu député en 2016. Il a réagi au jugement en affirmant que les manifestants plaident toujours leur innonce sur la question de la désobéissance civile.

 

Pour sa part, le bureau présidentiel a salué de nouveau le mouvement des étudiants, appelé communément « le mouvement des tournesols ». Lin Ho-ming (Sidney Lin, 林鶴明), porte-parole de la présidence a déclaré : « Le mouvement des tournesols du 18 mars est une pierre angulaire de la prise de racines de la démocratisation de Taiwan. Une nouvelle vague pro-démocratique s’est ainsi répandue dans la société civile, permettant la réalisation de la démocratie et de la justice dans la gestion des affaires publiques. La vie de la population a pu aussi s’améliorer. » Selon le porte-parole, ce mouvement a démontré que le peuple est le véritable décideur des affaires publiques.