Taiwan s’allie à l’Australie pour retrouver le navire à l’origine de la pollution de l’île verte

26

Le 10 mars dernier, l’île verte située dans le Pacifique au large de la côte de Taitung dans le sud-est de Taiwan a été victime d’un déversement volontaire de fioul lourd par un navire de gros tonnage. Après des études via le système d’identification automatique, les autorités environnementales taiwanaises avaient ciblé un vraquier de 40 000 tonnes. Ce vraquier est à présent amarré au port Espérance en Australie.

 

N’étant pas signataire de la Convention internationale pour la prévention de la pollution marine par les navires, en théorie, Taiwan n’est pas en position de se rendre en Australie pour monter à bord du navire en question et collecter les informations. Pourtant, c’est désormais chose faite puisque Taiwan a obtenu le consentement du bureau des affaires maritimes de l’Australie pour monter à bord du vraquier. Le 4 avril dernier, au nom des organismes publics taiwanais, les responsables de l’environnement ont collecté les données nécessaires à bord du vraquier en question.

 

Pendant que le président de la direction ministérielle de l’environnement, Li Ying-yuan (李應元), a insisté sur la détermination du pays à mettre la main sur le coupable de cette pollution maritime, Huang Yuh-Kae (黃裕凱), spécialiste taiwanais en droit maritime, a salué l’importance de cette coopération taiwano-australienne : « Il s’agit d’un modèle important en matière de diplomatie via la protection environnementale transfrontalière qui peut s’appliquer à des coopérations entre Taiwan et n’importe quelle nation. L’Australie a accepté de collaborer avec nous, c’est une percée précieuse. A l’avenir, dès qu’il s’agira d’une affaire avec un autre pays, comme le Japon par exemple, nous pourrons appliquer le même modèle. La direction ministérielle de la protection environnementale a opéré une victoire cruciale pour la diplomatie environnementale. » Les autorités environnementales ont besoin à présent d’une semaine pour étudier les informations collectées à bord du vraquier.