Les manifestants violents seront sévèrement traitées par la Justice

26

Hier, de nombreuses violences sont survenues devant le Parlement à l’heure où les députés étudiaient en première lecture le projet controversé de réforme des pensions de retraite.

Certains manifestants ont eu recours à la force pour bloquer l’accès de l’hémicycle aux responsables gouvernementaux, locaux ainsi qu’à certains députés.

 

Le porte-parole du gouvernement, Hsu Kuo-yung (徐國勇), a indiqué aujourd’hui que ces violences seront traitées de manière sévère devant la loi : « Concernant la violence des manifestants, surtout pour ce qui est de celle exercée en vue de faire obstruction aux députés, aux maires des supermunicipalités et aux chefs des collectivités locales, le gouvernement condamne ces violences. En même temps, le gouvernement exige que la direction générale de la police collecte rapidement les données et les preuves sur les lieux pour procéder avec rigueur à l’enquête. »

 

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que la police a arrêté un manifestant en flagrant délit et que sept autres ont déjà été identifiés.