Les travailleurs sont dans la rue à Taiwan en ce premier mai

34

La manifestation traditionnelle du premier mai a rassemblé environ une dizaine de milliers de personnes à Taipei. Les différentes associations des travailleurs présentes à la manifestation ont soulevé cinq réclamations à savoir, l’application de la loi fondamentale sur le travail à toutes les professions, la fin du travail par intérim, la hausse des salaires et la diminution des heures de travail, le maintien des systèmes actuels de pensions de retraite et enfin, la protection complète des droits des travailleurs comme le droit à la grève ou le droit à la manifestation.

 

Chuang Chueh-an (莊爵安), l’un des dirigeants du mouvement, a souligné les deux principales demandes des manifestants : « L’une de nos deux principales réclamations est l’anti-exploitation. Nous voulons une amélioration des conditions de travail de nos travailleurs pour que les moyens de subsistance de base de nos travailleurs soient garantis. Ensuite, nous réclamons une réforme rationnelle des systèmes de pensions de retraite qui garantisse les revenus de nos personnes âgées pour éviter qu’elles ne sombrent dans la pauvreté. Nous aimerions faire améliorer de manière générale la protection des travailleurs dans leur vie active, dans leur insersion professionnelle et dans leur vie de retraité. »

 

Pour répondre aux manifestants, le porte-parole présidentiel, Lin Ho-ming (Sidney Lin, 林鶴明) a souligné que le gouvernement continue d’agir pour améliorer les conditions de travail des Taiwanais et entend procéder par l’amélioration de la situation économique du pays pour faire accroître les revenus des travailleurs.