Peines allégées pour les trois suspects principaux du vol des distributeurs

28

L’affaire remonte à juillet dernier et avait fait grand bruit. Un vol de plus de 80 millions de dollars taiwanais depuis des distributeurs de la First bank de Taiwan avait été mené par un groupe de 22 suspects étrangers dont 19 avaient rapidement quitté le territoire. Les trois autres avaient été arrêtés et jugés en première instance où le Lettonien Andrejs Peregudovs, suspecté d’être le cerveau de l’opération, comparaissait aux côtés du Roumain Mihail Colibaba et du Moldavien Niklae Penkov.

 

Aujourd’hui, le verdict de la deuxième instance est tombé avec des peines allégées, la haute cour de Justice estimant insuffisantes les preuves les accusant d’avoir dirigé l’opération. Toutefois, leur rôle étant incontestable, les peines restent sévères avec une incarcération de 4 ans et 10 mois prononcée à l’encontre d’Andrejs Peregudovs. Les deux autres prévenus, Mihail Colibaba et Niklae Penkov écopent de 4 ans et 8 mois pour l’un et 4 ans et 6 mois pour l’autre. Les amendes également ont été allégées, passant de 600 000 dollars taiwanais (18 750 euros) à 500 000 dollars pour le suspect principal et à 400 000 et 300 000 dollars pour ses deux complices principaux, soit respectivement 15 600 euros pour Andrejs Peregudovs, 12 500 euros pour Mihail Colibaba et 9 375 euros pour Niklae Penkov.

 

En première instance, le tribunal de Taipei les avait condamné à 5 ans de prison ferme, soit la peine la plus lourde selon l’article 359 qui régit les crimes contre la sécurité informatique. Enfin, en marge de ce verdict la haute cour de Justice a surtout souligner l’urgence d’amender la loi actuelle pour allourdir les peines relatives à la sécurité informatique.