Le ministre de la santé est à Genève pour réitérer la position taiwanaise

26

Pour la première fois en huit ans, Taiwan ne peut prendre part à l’Assemblée mondiale de la santé en tant que membre observateur. En ce jour de l’ouverture de l’assemblée, les alliés diplomatiques de Taiwan membres de l’AMS ont présenté une proposition visant à inclure à l’agenda de l’Assemblée le dossier de participation de Taiwan en tant que membre observateur. Les membres du Bureau de l’AMS ont opposé une fin de non recevoir à cette proposition. De son côté, le ministre de la santé Chen Shih-chung (陳時中) a tenu une conférence de presse internationale à Genève pour souligner la position de Taiwan. Il a indiqué que Taiwan dispose d’un système complet d’assurance santé universelle et des soins médicaux de qualité qui méritent d’être partagé à l’échelle internationale. Il est ainsi regrettable que Taiwan soit mis à l’écart de l’Assemblée mondiale de la santé comme l’a précisé Chen Shih-chung : « Nous devons exprimer nos mécontentements même à propos du refus de la distrbution de l’accréditation à nos journalistes. J’estime qu’il y a deux erreurs : tout d’abord, le 4e pouvoir que représentent nos médias a été bafoué. Ensuite, nos droits à la santé le sont aussi. Nous tenons à exprimer nos mécontentements à propos de ces deux choses. » Cette année, seuls quelques médecins taiwanais appartenant à l’ONG association médicale mondiale (AMM), peuvent entrer dans le hall de l’Assemblée mondiale de la santé.