Le gouvernement n’a pas de parti pris concernant la législation sur le mariage pour tous

32

Les juges constitutionnels ont statué mercredi dernier que le mariage homosexuel doit être protégé par la loi. Cependant, ils n’ont pas indiqué s’il faudra modifier le code civil et les autres dispositifs concernés pour défendre le droit au mariage des homosexuels ou mettre en place une nouvelle loi traitant spécifiquement de ce type de mariage. Les médias ont révélé que les visions divergent au sein du gouvernement.

 

Aujourd’hui, lors d’une interview, le Premier ministre Lin Chuan (林全) a tenu à souligner que le gouvernement n’a pas de parti pris à propos de ce dossier. Il a déclaré que le gouvernement vérifiera d’abord les points concernés avant de réfléchir à l’aspect technique de législation. « Nous devons prendre en compte l’ensemble du système dans ce changement. En plus de la modification du code civil, il faudra aussi amender plusieurs autres lois relatives afin d’assurer que le mariage homosexuel ne fasse pas l’objet de discrimination. Nous devons repérer d’abord tous les points à réviser. Pour le moment, nous ne souhaitons pas prendre de parti. Il faut travailler d’abord à la mise au point avant de voir quelle méthode adopter, » a déclaré le chef du gouvernement.

 

La secrétaire générale du gouvernement central Chen Mei-ling (陳美伶) a été désignée pour cette tâche préliminaire.