Ling Jiou Mountain et le Vatican discutent de leur future coopération en Birmanie

38

Le maître Hsin Tao (心道), fondateur de l’association bouddhiste Ling Jiou Mountain, a rencontré le Pape François le 31 mai dernier. Les deux leaders religieux ont notamment discuté d’une éventuelle coopération en Birmanie.

 

Lors d’une interview qu’il a accordée à l’agence de presse taiwanaise CNA le 1er juin, le maître Hsin Tao a déclaré que les multiples propos du Pape François concernant l’environnement sont en concordance avec le projet de « l’Amour pour la Terre » de son association. D’après le moine, les différentes religions devraient unir leurs efforts pour protéger la planète.

 

Accompagné de l’ambassadeur taiwanais au Vatican Lee Shih-ming (李世明), Hsin Tao s’est aussi entretenu avec le cardinal Jean-Louis Tauran pour les discussions plus en détail sur la coopération en Birmanie. Le maître, né en Birmanie, a révélé qu’il mène actuellement un projet dans ce pays d’Indo-Chine visant à créer une université consacrée à la Vie et la Paix. Il pensait que l’Eglise, qui dispose de longue expérience dans l’éducation, pourrait certainement aider largement Ling Jiou Mountain. Pour sa part, le cardinal a répondu que le Vatican, qui vient d’établir des relations officielles avec la Birmanie, a aussitôt entrepris des projets humanitaires dans le pays et que Ling Jiou Mountain pourrait certainement y participer.