Un ministère des affaires maritimes pourrait bientôt voir le jour

39

Les députés Lai Jui-lung [賴瑞隆], Chen Man-lee [陳曼麗], Chen Hsue-sheng [陳學聖] et Kolas Yotaka ont tenu aujourd’hui une conférence de presse pour soutenir l’établissement d’un ministère des affaires maritimes le plus rapidement possible ainsi que l’adoption d’une loi fondamentale sur les affaires maritimes dans le but de faire de Taïwan un véritable pays de la mer.

 

Huang Hsiang-wen [黃向文], responsable du département de recherche sur les affaires et les ressources maritimes de l’université nationale de l’océan de Taïwan, a déclaré lors de la conférence de presse que le monde académique et les spécialistes ont soulevé cette idée depuis déjà 20 ans. Néanmoins, il a souligné qu’au jour d’aujourd’hui, l’utilisation des ressources marines reste faible et que la gestion de ces ressources dispose d’un grand espace en matière d’amélioration.

 

Il a également abordé la question de la pollution environnementale marine qui n’est pas inclue dans le domaine de surveillance des autorités chargées de la protection de l’environnement, ou des déchets déversés en mer par les navires cargo et du fait que Taïwan n’a pas encore retranscrit en droit national un grand nombre de règlementations de la convention internationale MARPOL, acronyme de pollution marine. Yang Hsiu-chen [楊秀珍], membre du bureau du personnel du gouvernement central, a expliqué que le Parlement avait déjà voté en troisième lecture en juin 2015 l’établissement de structures spécialisées dans les affaires marines mais a précisé que de nombreuses remarques ayant été soumises, le projet fait encore l’objet de recherches. Selon elle, un programme ajusté complet sera proposé bientôt.