La diplomatie regrette la décision du Panama

17

David Lee (李大維), le ministre des affaires étrangères, a exprimé le regret et le mécontentement de Taiwan lors d’une conférence de presse dès ce matin : « Notre gouvernement exprime ses plus vifs mécontentement et indignation à un pays qui est déterminé à changer son orientation diplomatique et se plie aux autorités de Pékin pour des intérêts économiques. Le pays a même adopté des pratiques extrêmement hostiles en mentant au gouvernement de la République de Chine jusqu’au dernier moment. Notre gouvernement réitère de nouveau qu’il ne se livrera pas à la diplomatie du carnet de chèque pour rivaliser avec les autorités de Pékin. »

 

Le ministre des affaires étrangères a indiqué que Taiwan regrette que le Panama néglige les coopéations menées entre les deux pays depuis plus d’un siècle. Il a annoncé la fin immédiate de l’ensemble des coopérations bilatérales. Le pays procédera au rapatriement de son personnel diplomatique et des missions techniques sur place. David Lee a également annoncé que Taiwan n’entrera pas dans le jeu de diplomatie du carnet de chèque avec Pékin. En outre, le Chef de la diplomatie a refusé de commenter l’aide chinoise au Panama qui serait de l’ordre de 8,3 milliards de dollars américains selon les médias. L’ancien ambassadeur panaméen à Taiwan, Alfredo Martiz Fuentes, qui avait quitté ses fonctions en avril de cette année n’a par ailleurs jamais été remplacé. Miguel Tsao (曹立傑), le nouvel ambassadeur taiwanais arrivé au Panama en mai dernier n’a jamais pu d’ailleurs présenter ses lettres de créance.