Les Etats-Unis tiennent Taiwan informé de leur dialogue diplomatique et sécuritaire avec la Chine

23

C’est à Washington, le 21 juin, que s’est ouvert le premier dialogue diplomatique et sécuritaire sino-américain de l’ère Trump.

 

Les discussions réunissent autour d’une même table le secrétaire d’Etat Rex Tillerson et le secrétaire à la Défense Jim Mattis côté américain ainsi que le chef de la diplomatie chinoise Yang Jiechi (楊潔篪) et Fang Fenghui (房峰輝), chef d’état-major de l’armée populaire de libération côté chinois.

 

La diplomatie taiwanaise a précisé aujourd’hui que la partie américaine garde Taiwan informé en amont des discussions, par la voix de la porte-parole Eleanor Wang (Wang Pei-ling王珮玲) : « Taiwan et les Etats-Unis ont eu des communications étroites préalablement à ce dialogue, ce qui nous permet de connaître les planifications relatives. Au terme des discussions, la partie américaine nous fera un rapport. Par conséquent, tout comme par le passé, à chaque interaction d’importance entre les Etats-Unis et la Chine continentale, la partie américaine nous informe en amont puis nous briefe a posteriori. »

 

Outre la question taiwanaise, ce dialogue diplomatique et sécuritaire sino-américain doit surtout aborder le dossier du déploiement du système de défense THAAD par les Etats-Unis en Corée du Sud que la Chine conteste avec véhémence ou encore la question de Mer de Chine méridionale.