L’amnistie de Chen Shui-bian revient sur le devant de la scène

32

Aujourd’hui, 65 associations ont tenu une conférence de presse demandant à la Présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文) d’accorder la grâce à l’ancien Président Chen Shui-bian (陳水扁). Ces associations demandent à la Chef de l’Etat d’agir en vue d’assurer la justice transitionnelle. Si une telle amnistie nécessite un amendement de la loi, le Parlement doit le programmer à son agenda le plus rapidement possible. Ces associations estiment que le dossier de condamnation de Chen Sui-bian résulte de la persécution du Parti KMT et du Parti communiste chinois et que le DPP actuellement au pouvoir ne doit pas se séparer du dossier. Chen Shui-bian qui a dirigé Taiwan de 2000 à 2008 a été condamné à 20 ans d’incarcération pour corruption et blanchiment d’argent. Il bénéficie à présent d’une libération conditionnelle pour cause médicale.