Taiwan s’engage à ne pas être absent dans la lutte contre le trafic d’êtres humains

27

A l’approche de la Journée mondiale de la dignité des victimes de la traite d’êtres humains le 30 juillet, le ministère de l’intérieur organise aujourd’hui et demain un workshop sur les stratégies de lutte contre le trafic d’êtres humains qui lui permet de réagir également au rapport 2017 soulevé par les Etats-Unis.

 

Les responsables politiques taiwanais et étrangers ainsi que les représentants des organisations non gouvernementales sont présents à cette réunion de travail. La première journée portait sur le travail des dix dernières années en la matière avec le partage des représentants de l’Arménie et du Canada. Les participants aborderont au cours de ces deux jours de nouveaux problèmes dans le trafic d’être humain soulevés par les Etats-Unis.

 

Le Vice Président de la République Chen Chien-jen (陳建仁) présent à ce workshop a insisté sur les efforts de Taiwan en la matière malgré le fait que le pays n’est pas signataire du protocole onusien de lutte contre le trafic d’être humain. Néanmoins, Taiwan affiche toute sa détermination à mener cette lutte qui doit être internationale et permanente.