Taïwan apporte son aide à Sainte-Lucie pour retrouver sa capacité de production de bananes

35

Afin de renforcer ses liens diplomatiques avec Sainte-Lucie, Taïwan a non seulement accordé quelques jours plus tôt l’exemption de visa aux habitants de cet Etat insulaire des Antilles mais continue également de renforcer les relations bilatérales grâce à des bourses d’éducation, des dons ainsi que des programmes de coopération. Formose assiste également son allié à faire face à certains problèmes comme par exemple dans l’agriculture.

 

La banane constitue la principale culture de rente de la nation des Antilles mais depuis 2010, en raison d’une bactériose foliaire, 70% des cultures de bananes ont été infectées. En ajoutant les catastrophes naturelles et d’autres facteurs, tout cela a eu un sérieux impact sur l’économie et le développement de Sainte-Lucie. Néanmoins, grâce au programme taïwanais de prévention contre la bactériose foliaire, le niveau d’infection au premier trimestre 2017 a été ramené à 20%, atteignant l’objectif prévu.

 

Le programme devrait entrer dans sa dernière phase bientôt lorsque le gouvernement de Sainte-Lucie aura déterminé les zones prioritaires à traiter selon un responsable familier de l’affaire. Sainte-Lucie ambitionne de retrouver rapidement sa superficie de production d’antan. Néanmoins, selon certains experts, les bananes produites sur l’île ces dernières années sont de qualité inférieure à celles produites au Costa-Rica et en Equateur. Taïwan a recommandé à son allié diplomatique de procéder étape par étape, de crainte qu’une augmentation soudaine de la production ne soit pas suivi par une augmentation similaire de la demande.