La présidente de la république estime que la justice transitionnelle envers les aborigènes n’est pas encore assurée

27

Tsai Ing-wen s’est prononcée ce 1er août au sujet des aborigènes à l’occasion de la journée des aborigènes. Elle estime avoir réalisé des accomplissements concrets depuis le 1er août 2016, date à laquelle elle avait présenté des excuses officielles aux aborigènes, néanmoins, beaucoup reste à faire comme elle l’a précisé : « Nous avons entendu des opinions différentes à propos de la justice face à l’histoire des aborigènes et la justice transitionnelle. Certaines personnes considèrent que le gouvernement doit fournir davantage d’efforts, d’autres pensent qu’aucun travail n’est nécessaire. Cette divergence prouve que le chemin à suivre est encore long. Nous continuerons de fournir des efforts dans tout ce qui est à faire et nous ne nous défilerons pas. »

 

Taiwan a tenu aujourd’hui la réunion nationale sur les affaires aborigènes qui est axée sur la nouvelle ère de développement des langues aborigènes. La Présidente de la République, présente à la réunion, a également indiqué qu’à partir de l’année prochaine, la journée des aborigènes à Taiwan ne se limitera plus à la célébration, mais servira d’occasion pour connaître les expériences des pays comme les Etats-Unis, le Canada, l’Australie, la Nouvelle Zélande ou la Norvège.