La diplomatie exprime sa préoccupation quant à l’extradition des Taiwanais en Chine par l’Indonésie

23

Le 29 juillet dernier, les forces de l’ordre de la Chine et de l’Indonésie ont procédé à une arrestation commune de suspects impliqués dans un dossier d’escroquerie téléphonique. Sur les 143 personnes arrêtées, 22 sont de nationalité taiwanaise. Mais d’après les informations du ministère des affaires étrangères, 58 suspects ont été envoyés dans la ville chinoise de Chengdu tandis que le reste des 85 personnes ont été extradées dans la ville de Tianjin.

 

La diplomatie a invité l’Indonésie à respecter les droits judiciaires des Taiwanais tout en exhortant ses ressortissants à ne pas enfreindre la loi à l’étranger, faute de quoi, ils risquent d’être incarcérés à l’étranger. De son côté, la commision ministérielle des affaires continentales n’a pas hésité à exprimer son mécontentement via son porte-parole Chiu Chui-Cheng (邱垂正) : « La lutte contre la criminalité ne doit pas impliquer la politique, nous invitons la Chine continentale à mettre de côté les obstacles politiques pour que les forces de l’ordre des deux rives entament des coopérations le plus rapidement possible. » Taiwan demande à la Chine de se reférer à l’accord interdétroit sur l’assistance judiciaire mutuelle pour informer Taiwan de la situation des suspects et faciliter la visite de ces derniers par leur famille.