Taïwan déterminé à défendre les droits des enfants et des personnes handicapées

30

Le ministère de la santé a présenté aujourd’hui en Conseil des ministres sa planification concernant la première évaluation internationale sur la situation des droits des enfants et des personnes handicapées à Taïwan, suite à l’adoption en 2014 dans la loi taïwanaise des conventions onuséennes sur les droits des enfants et sur les personnes handicapées.

 

Le premier minitre Lin Chuan (林全) a salué cette planification en affichant la détermination du pays à protéger les droits des enfants et des handicapés en suivant la teneur de ces conventions adoptées, même si Taiwan n’est pas membre de l’ONU.

 

A l’issue du Conseil, le porte-parole du gouvernement, Hsu Kuo-yung (徐國勇), a détaillé la planification du ministère de la santé qui se base sur les premiers rapports nationaux relatifs soulevés l’année dernière : « En vue d’assurer la protection des droits des handicapés et des enfants conformément aux normes internationales, nous avons dressé les tout premiers rapports nationaux visant à présenter nos efforts et mesures relatives. Le gouvernement invite les différents ministères à coopérer pleinement avec la planification du ministère de la santé pour appliquer les mesures relatives et pour répondre au mieux aux questions soulevées par les experts internationaux pour faire connaître à la communauté internationale nos efforts et notre détermination à assurer le respect des droits de l’homme. »  

 

En octobre et novembre prochain, deux groupes d’experts internationaux sont ainsi attendus à Taiwan pour mener cette première évaluation sur les droits des personnes handicapées et sur ceux des enfants.