Le maire de Taipei appelle à des rapports interdétroit apaisés et amicaux

50

Le maire de Taipei, Ko Wen-je (柯文哲), a déclaré ce lundi qu’il espèrait qu’il y aurait davantage d’amitié dans les échanges interdétroit. 

Cette déclaration intervient un jour après un violent affrontement entre un groupe d’étudiants pro-indépendance de l’Université nationale de Taiwan et des partisans pro-unification. L’affrontement a éclaté dimanche parce que les élèves étaient mécontents de la décision de l’université de prêter son stade à l’organisateur d’un spectacle de talents chinois appelé Sing China Music Festival. Deux étudiants ont été blessés pendant la rixe et l’événement a dû être annulé.

Ko a déclaré que sa ville, qui a coparrainé l’événement, avait déjà fait tout son  possible. Le maire a également déclaré que tant que les Taiwanais pouvaient renforcer leur identité centrée sur Taiwan, ils ne seraient pas gênés par la controverse politique.

Voici ce qu’a déclaré Ko : “J’espère qu’il y aura plus de convivialité lors des échanges interdétroit et qu’il n’y aura plus de conflits. Nous devons avoir confiance en nous-mêmes. Il est impossible pour le gouvernement de la ville de Taipei de se conformer à la Chine. Pour recourir à une analogie médicale : nul besoin de craindre la bactérie si la résistance est assez forte. À l’avenir, nous devons nous-mêmes renforcer l’identité taiwanaise pour mieux résister aux controverses venant de l’extérieur. »

Ko a déclaré que les manifestants qui ont perpétré des attaques seront jugés conformément à la loi.